Projet morphing (septembre 2019)

Premier essai d’animation lors d’un workshop de deux jours et demi, scuzez les traits bleus et autres imprévus techniques mais là le temps donné était un peu trop chO pour chipoter x) L’exercice consistait à rassembler par le morphing l’action…

0
(0)

Premier essai d’animation lors d’un workshop de deux jours et demi, scuzez les traits bleus et autres imprévus techniques mais là le temps donné était un peu trop chO pour chipoter x)
L’exercice consistait à rassembler par le morphing l’action “écrase” et le sentiment “à bout de souffle”, j’ai donc souhaité travailler à la manière de Gaspar Noé dans “Irréversible” et Kantemir Balagov dans “Une grande fille” la façon dont l’audiovisuel peut créer une sensation d’étouffement et de malaise chez le spectateur, via un montage épileptique et l’utilisation d’une fréquence basse crescendo proche de l’infrason.

Musique : “Rectum” – Thomas Bangalter

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *