Gazette du confinement : Delvaux – Devos -Ninane Le cul entre deux chaises

Les étudiants du cours LANTR2130 : Atelier de films anthropologiques (Pr. Jean-Frédéric de Hasque) ont pour objectif de présenter un film en fin de cursus, d’une durée de 7 a 20 min qu’ils réalisent seuls ou en équipe de 4…

0
(0)

Les étudiants du cours LANTR2130 : Atelier de films anthropologiques (Pr. Jean-Frédéric de Hasque) ont pour objectif de présenter un film en fin de cursus, d’une durée de 7 a 20 min qu’ils réalisent seuls ou en équipe de 4 étudiants maximum. Cette année, le thème «  portrait d’un être moyen », qui consistait à aller à la rencontre d’un homme ou d’une femme dont l’existence était riche mais qui n’en avait pas l’apparence spectaculaire ou médiatique, a été bouleversé par la crise Coronavirus. Certains étudiants ont eu le temps de réaliser leur tournage en extérieur, d’autre pas. Je leur ai proposé de faire une lettre vidéo. Extrait du mail que je leur adressais en mars 2020.
“bonjour a tous, en cette période de confinement,
je propose a ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’aller filmer à l’extérieur, d’aller rencontrer leurs personnages, de changer de mode opératoire en faisant une lettre vidéo.
C’est un genre cinématographique qui consiste à s’adresser à un destinataire en prenant sa caméra, plutôt qu’un stylo. Cela permet de travailler à partir de chez soi, en utilisant une voix off ou des textes et en filmant des archives, des photos, des news d’internet, en déambulant dans sa maison, sa chambre, son kot…
C’est une écriture au « je », ou en utilisant le « nous » si vous êtes en groupe.”
JF de Hasque

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *